Manu light.jpg
DSC_0286.JPG
Marie-Emmanuelle Lurkin



Marie-Emmanuelle a embrassé la carrière d’infirmière en 1994 au CHU de Charleroi. Elle a travaillé en chirurgie digestive avant d’entamer une formation complémentaire en soins de plaie et stomathérapie. Après avoir réussi la spécialisation en oncologie, elle devient infirmière-coordinatrice de la clinique du sein où elle accompagne les patientes dans leur lourd parcours médical.
En 2014, elle quitte le CHU de Charleroi pour l’Institut Bordet à Bruxelles pour exercer la même fonction.

La déshumanisation du milieu hospitalier lui pèse de plus en plus et en 2015, elle est victime d’un burn out. Elle a toujours été passionnée par les plantes et leurs vertus, et s’inscrit alors à l’Ecole des plantes pour suivre le cours d’Yves Vanopdenbosch. Parallèlement, elle se lance aussi dans une formation à distance en aromathérapie ainsi qu’en réflexologie plantaire chez Christiane Smeets (Baisy-Thy) . Elle obtient les diplômes dans ces deux matières et décide de quitter le milieu hospitalier.

En 2017, elle suit également la formation sur les plantes aromatiques par l’asbl Le Début des Haricots, suivie un an plus tard du cours de huit mois en tisanerie à la ferme urbaine de Neder-over-Hembeeck, sous la direction de Christie Michel.

En 2018, diplôme de tisanière en poche, elle se lance dans la culture des plantes aromatiques sur le site agroécologique du Buisson, à Oeudeghien et crée Nos Pensées Sauvages.

Elle produit désormais des tisanes artisanales, des sels aromatisés, des tisanes de bain, des bâtons de fumigation et dispense parallèlement à cela des ateliers sur la réappropriation des savoirs anciens.

En mars 2019, elle passe chez Yves Vanopdenbosch l’examen oral et obtient le Certificat de Phytothérapie Traditionnelle Européenne de l'Ecole des plantes.

En 2021, elle reprend le flambeau de l'Ecole des plantes.